La conduite en état d’alcoolémie ou de prise de stupéfiant fait généralement l’objet d’une procédure pénale. Elle est passible de peines principales: peine d’amende, peine d’emprisonnement avec sursis, peines de suspension pour une durée de 3 ans au maximum du permis de conduire.

En outre votre compagnie d’assurance ne couvrira pas vos propres dommages.

En cas de récidive , c’est à dire de répétition de l’infraction dans un délai de maximum de 5 ans après la première condamnation pour des infractions au code la route ,vous risquez une peine d’emprisonnement ferme, et une annulation de votre permis de conduire assortie dune interdiction de repasser votre permis pendant une durée limitée; dans le cas ou la constatation de l’alcoolémie ou de la conduite sous stupéfiants a été constatée alors que votre véhicule a causé un accident de la route, l’alcoolémie et la prise de stupéfiants constitueront des circonstances aggravantes de nature à rendre plus sévères les peines encourues.

Appelez votre avocat. Maître Malika Barthélemy-Bansac vous assistera devant les juridictions pénales pour vous défendre et fera en sorte que votre peine soit moindre, notamment que les peines d’emprisonnement ferme soient aménagées.

Des procédures administratives peuvent également être engagées pour faire échec à la suspension administrative de votre permis de conduire par votre avocat Maître Malika Barthélemy-Bansac.